Le changement de noms... Une punition !
rideau
Pour certaines villes, les changements furent imposés par les révolutionnaires comme une punition. Lyon qui s'était révoltée contre la Convention eut son nom effacé : Lyon n'est plus !, s'exclama un conventionnel. Jusqu'en 1794, elle devait garder le nom de Commune-Affranchie. De même, Marseille qui avait pris fait et cause pour les Girondins fut appelée par les représentants en mission « Sans Nom »...
Le 8 juillet 1814, une ordonnance impériale rétablissait les anciens noms des villes et villages de France.
lyon-1793
anecdote
accueil
Accueil
Les communes