Les défenseurs de Louis XVI
rideau
Louis choisit pour conseil Target, l'illustre avocat qui fut le défenseur du cardinal de Rohan dans un procès célèbre, et qui fut représentant du tiers état de Paris aux Etats généraux, ou à son défaut Tronchet, avocat également réputé, qui avait été lui aussi député du tiers. Aussitôt prévenu, Target déclina la proposition. Il invoqua son âge, il
avait presque 60 ans, et ses infirmités ; il redoutait, expliquait-il, de trahir à la fois la confiance de son client et l'attente publique.
En revanche, Tronchet, âgé de 66 ans, fit connaître son acceptation, et l'ancien ministre du roi, Lamoignon-Malesherbes, cependant âgé de 77 ans, écrivit au président de l'Assemblée qu'il sollicitait l'honneur d'assister Louis devant la Convention. « J'ai été appelé deux fois au conseil de celui qui fut mon maître dans le temps que cette fonction était ambitionnée par tout le monde ; je lui dois le même service lorsque c'est une fonction que bien des gens trouvent dangereuse... » Les deux défenseurs ainsi désignés furent autorisés, quelques jours plus tard, à s'adjoindre le citoyen Desèze, avocat réputé, beaucoup plus jeune qu'eux, qui pouvait les aider dans leur tâche précipitée, car l'Assemblée avait décidé d'entendre la défense de l'ancien roi dès le 26 décembre.
Malesherbes, le défenseur de Louis XVI
anecdote
accueil
Accueil
Mort de Louis XVI