Poitrine nue face au canon
rideau
La crainte qu'ils inspiraient finit par leur donner le principal rôle sur les champs de bataille. Ils s'y montraient d'ailleurs intrépides, et lorsque les balles frôlaient de trop près leur panache ils entonnaient la Marseillaise dont l'impact lyrique avait raison de toutes les défaillances.
Soubrany, ex-officier de dragons, offrait au canon sa poitrine nue et sa physionomie farouche surmontée d'un énorme bonnet à poil.
Merlin de Thionville, dépassant tout le monde de sa haute stature, les cheveux flottant sur les épaules, se jetait dans la mêlée avec tant de fougue qu'on l'avait surnommé le diable de feu.
Certains furent grièvement blessés, comme Châles qui fit porter en triomphe son écharpe teintée de sang. L'un d'eux, Fabre de l'Hérault, fut même tué à l'armée des Pyrénées. S'ils donnaient généreusement de leur personne, ils entendaient aussi se mêler des opérations. Leur stratégie, celle du Comité de salut public, était simple : attaquer massivement, toujours et partout. Ils harcelaient les états-majors de conseils et de menaces et les officiers préféraient perdre des batailles plutôt que d'encourir leur colère.
Il arriva que leur obstination coûta cher, comme à Pirmassens en septembre où il y eut deux mille morts. Parfois au contraire elle payait : Cassanyès, jeune médecin du Cannet, au mépris de toute objection, entraînait les troupes sur Perpignan et s'emparait de la Cerdagne. Saint-Just, en 1794, faisait passer cinq fois la Sambre à l'armée du Nord jusqu'à la victoire de Fleurus.
D'eux-mêmes ils en vinrent cependant à comprendre que la première qualité d'un chef militaire, en temps de guerre, était la connaissance du métier des armes. Ils s'inclinèrent devant les talents lorsqu'ils les constatèrent et défendirent à plusieurs reprises des généraux nobles. On freina l'avancement anarchique et même Merlin de Thionville fit décréter par la Convention qu'aucun grade, fût-ce celui de caporal, ne serait attribué à un illettré.
représentants du peuple à la guerre
anecdote
accueil
Accueil
Représentants du peuple