Un climat de crise et d'émeutes
rideau
A suivre le jeudi 17 avril
crise en 1789
Les élections aux Etats généraux se déroulèrent, en mars et avril 1789, dans un climat de crise et d'émeutes qui mit en grand danger la paix sociale. L'exaltation provoquée par une consultation générale ne fut pas étrangère à la vague d'émotions qui agita toutes les provinces, mais la raison principale était ailleurs : les élections coïncidèrent avec une crise économique et frumentaire qui accentua la pauvreté des humbles, multiplia les chômeurs et les mendiants, fit gronder la colère et favorisa la révolte, qui prit, parfois, des formes ressemblant fort à une révolution sociale.
La hausse du prix du blé, due à une très mauvaise récolte, au printemps de 1789 (il atteignit des records en avril et mai, son niveau le plus élevé se situant dans la première quinzaine de juillet), provoqua des soulèvements populaires dans toute la France. La colère se nourrissait des espérances qu'avaient fait naître la convocation des Etats généraux, la promesse que les abus seraient supprimés, que les impôts baisseraient. Pourtant, le pain manquait, et des rumeurs se répandaient : on accusait des accapareurs, les fermiers des droits, les municipalités d'être responsables de la pénurie et de la cherté.
Les grands propriétaires furent menacés, les convois bloqués, les maisons des fermiers des droits et les greniers à blé pillés. Le sang coula même, parfois, et la révolte prit des allures de guerre sociale — pauvres contre riches. Face à ce soulèvement général, le gouvernement n'avait pas les moyens de rétablir l'ordre. Les troupes, insuffisantes, ne pouvaient pas être présentes partout et, divisées en microscopiques détachements, étaient inefficaces ; d'ailleurs, les officiers mécontents, les sous-officiers aigris par le blocage de leur carrière, les soldats solidaires du peuple affamé se montraient réticents, et l'on ne pouvait compter sur leur zèle.
La France en feu, pouvait-on espérer que Paris échappât à la fièvre ?
anecdote
accueil
Accueil
Emeutes en avril 1789