Hérault de Séchelles
rideau
Il était président de la Convention, lors de la fête du 10 août 1793: il fut donc à l'honneur et prononça six discours sur le trajet vers le Champ-de-Mars. En bon disciple de Diderot, il n'exprima aucune idée spiritualiste : cette fois, c'est Robespierre qu'il mécontenta. En fait, Hérault de Séchelles était le type même du libertin du XVIIIe siècle.
Quand il revint d'une mission diplomatique à la frontière suisse en décembre, il fut accusé par Saint-Just de trahir et de livrer les délibérations du Comité diplomatique aux Autrichiens et de fréquenter des personnes compromises dans la conjuration de Batz. Hérault se défendit mollement. Il n'avait plus très envie de se battre. Il fut arrêté en même temps que Danton et Desmoulins, entre autres, le 30 mars 1794. Ils furent guillotinés le 5 avril. Hérault de Séchelles mourut comme il avait vécu; un témoin dira : « On eût dit, en le voyant (sur la charrette des condamnés) , que des idées riantes occupaient son imagination. »
herault de Séchelles
anecdote
accueil
Accueil
La Cour et l'église