La légion d'Honneur ...
rideau
napoleon donne la legion d'honneur

La foule attend, sur l'esplanade, la sortie des nouveaux décorés pour les féliciter, les embrasser, voir et toucher cette étoile. Lorsque les légionnaires rentrent à leur caserne, ils ont l'émotion de se voir présenter les armes, comme on le fait pour les seuls officiers.
Puis ils vont admirer les illuminations de Paris et assister au feu d'artifice tiré en leur honneur. Au café, on refuse leur argent : Les membres de la Légion d'honneur sont régalés gratis !
Le lendemain, il leur faut aller à la grande chancellerie pour signer le registre des procès-verbaux, ce qui, pour beaucoup, n'est pas une petite affaire, car nombreux sont ceux qui n'ont jamais tenu une plume.
Certes la  décoration fait des envieux et beaucoup de mécontents, comme il se doit. Maints officiers s'accommodent mal de voir de simples soldats porter la même légion d’honneur que celle qui leur a été conférée ; les soldats estiment que celle-ci devrait demeurer l'apanage des militaires et ne point s'égarer sur la redingote de simples pékins. Quant aux civils, ils jugent que  le mérite est bien mal récompensé, et que, comme toujours, on fait la part trop belle à tous ces traîneurs de sabres». Si bien que seul Napoléon est pleinement satisfait et il ne tardera pas à augmenter bientôt le nombre des légionnaires.

anecdote
accueil
Accueil
Peines, amours, cotillons