Interdits monastiques au Moyen-âge
rideau
lit moyen âge

II existe une catégorie de personnes à qui il est formellement interdit de dormir sans aucun vêtement, ce sont les moines. La règle de saint Benoît stipule qu' ils dormiront vêtus, et ceints d'une courroie ou d'une corde. De la sorte, ils sont toujours prêts et peuvent, en se levant immédiatement au signal donné, s'empresser de se devancer à l'oeuvre de Dieu.
Saint Colomban, moine irlandais (vers 543-615), fondateur de nombreux monastères sur le continent, prescrit à ses moines de changer de vêtement matin et soir, ce qui sous-entend le vêtement nocturne. Un autre problème se pose alors: comment se changer sans montrer sa nudité? Certes, dit saint Benoît, il suffit à un moine d'avoir deux tuniques et deux coules (ample manteau à capuchon) pour en changer la nuit et pour pouvoir les lave». Mais cela ne résout pas la question. Il faut utiliser un processus compliqué pour éviter son regard et celui du voisin.
Le moine Ulric qui, vers 1063, remanie les textes clunisiens, le décrit en détail. Lors du lever pour les prières nocturnes, il convient de se revêtir de sa cuculle (également manteau à capuchon) et de s'en couvrir les jambes avant de rejeter sa couverture. Le matin, on procède de la même façon avec les chausses, que l'on met dans son lit. Si l'on a chaud la nuit, il faut ne découvrir que les pieds, les bras et la tête. Pour changer de caleçon, on doit garder son manteau.
Par ailleurs, enseigne saint Benoît, les moines doivent dormir chacun dans un lit. Par contre, dans la mesure du possible, ils dorment dans un seul local. S'ils sont trop nombreux, ils se reposent par dix ou par vingt, avec des anciens pour veiller sur eux. Et une lampe doit brûler en permanence dans cette pièce jusqu'au matin. Quant aux frères plus jeunes, ils n'ont point des lits voisins, mais répartis parmi ceux des anciens, précaution contre d'éventuelles pratiques homosexuelles.

anecdote
accueil
Accueil
Les bains et la nudité