L'abbé... le père spirituel des moines
rideau
abbe au moyen âge

L'abbé étant le père spirituel et matériel des moines. Il a tout loisir de faire appliquer la Règle comme il l'entend. La non-observance de certains principes, les facilités accordées aux moines sur le plan matériel (confort. nourriture) sont ainsi utilisées par les abbés pour faire acte de résistance face à l'autorité du pape. Les papes interviennent avec vigueur pour appliquer la réforme, qui donne naissance à de nouveaux ordres plus stricts comme celui des cisterciens.
L'archevêque de Rouen, Eudes Rigaud, en visite épiscopale au Mont en 1256 et 1263. note l'absence des statuts de Grégoire IX, le pape qui oblige les monastères à se réunir en congrégation au sein d'une province ecclésiastique. Cette marque d'indépendance pourrait être excusée si l'abbaye était bien tenue. Mais l'abbé est accusé d'être d'une brutalité inadmissible avec ses moines et de dilapider les biens de l'abbaye pour marier ses nièces. L infirmier, dit-on, sert «en gras» tous ceux qui se présenent. Et la vie clans les prieurés s'éloigne chaque jour de la Règle: on mange de la viande, on dort dans de molles couches, et des femmes parfois viennent manger au prieuré avec les moines! Les usages de 1258 visant à corriger ces dérives n'empêcheront pas le déclin du monastère. Pendant la guerre de Cent Ans, la nouvelle charge de l'abbé. désigné par le roi comme Capitaine du Mont. introduira encore un peu plus de temporel dans un lieu essentiellement tourné vers l'ascèse et la contemplation.

anecdote
accueil
Accueil
Tu seras moine mon fils