Promesse de mariage
rideau
couple grece antique

Le mariage légitime entre un citoyen et une fille de citoyen est caractérisé à Athènes par l'engyésis (littéralement « remise en main d'un gage »), qui est plus que.de simples fiançailles.
C'est essentiellement un accord, une convention orale, mais solennelle, entre deux personnes : d'une part le prétendant, d'autre part le kyrios de la jeune fille, qui est naturellement son père, si celui-ci est encore vivant. Il y a échange de poignées de main et de quelques phrases rituelles, très simples, dont ce dialogue de Ménandre doit être un écho assez fidèle :
PATAICOS. - Je te donne cette fille pour qu'elle mette au monde des enfants légitimes.
POLÉMON. - Je la reçois.
PATAICOS. - J'ajoute une dot de trois talents.
POLÉMON. Je reçois cela aussi avec plaisir.
Des témoins doivent assister à cet accord pour pouvoir affirmer, le cas échéant, qu'il abien eu lieu, puisque tout se passe oralement.La future épouse assiste-t-elle à cette cérémonie ? Cela reste douteux, mais il est sûr que, si elle y est présente, elle n'y prend aucune part active et que son adhésion n'est pas requise.

anecdote
accueil
Accueil
Le mariage