Le costume chez la femme égyptienne...
rideau
le costume dans l'egypte antique

Le costume de cette époque reculée, un fourreau très étroit et très moulant retenu par deux fines bretelles, va se transformer en fonction des modes, mais se perpétuera dans l'iconographie des déesses. Différent  des vastes drapés des Grecques, par exemple, il montre l'importance donnée au corps.On ne le dissimule pas, il est évoqué avec une extrême sensualité.
Au fil des dynasties, l'allure de la femme change de façon subtile.  La mode évolue vers la complexité. Au Nouvel  Empire, apparaît une accumulation d'étoffes, aux superpositions de capes, un drapé mouillé suggestif .  Le coton, appelé « arbre à laine », n'est importé d'Inde que vers la XXVIe dynastie. C'est alors le lin qui est utilisé pour les costumes. Plus il est blanc et transparent, meilleure est sa qualité.  Les plissés étaient réalisés à l'aide d'instruments spécifigues,. On plaçait l'étoffe amidonnée dans un moule en bois à sillons et elle en ressortait gaufrée.

anecdote
accueil
Accueil
La mode et les parfums