Le Grand Châtelet
rideau
le grand châtelet sous l'Ancien Régime

A Paris, sous l'Ancien Régime, le principal lieu de réclusion pour les prisonniers de droit commun était le Grand Châtelet, forteresse datant du IXe siècle et plusieurs fois reconstruite. La prison proprement dite était située dans la partie est. Dans le haut du gros donjon étaient installées les chambres à pistoles. Plus bas, au premier étage, s'étendait une grande salle voûtée où pouvaient s'entasser une centaine de pailleux. Au milieu de la salle, un large baquet pierre rempli d'eau servait aux ablutions.
En contrebas se trouvaient des cachots plus ou moins obscurs, mal aérés, sortes de caves aux murs suintants qui ouvraient sur des soupiraux au ras du sol. Ils portaient des noms sinistres ; la Fosse, le Puits, la Barbarie, l'Entre-deux-huis, Fin d'aises, l'Oubliette. La Fosse avait la forme d'un entonnoir renversé. Pour descendre un détenu dans l'Oubliette, on le faisait glisser à l'aide d'une corde et d'une poulie de cuivre.

Les prisonniers expédiés dans ces culs-de-basse-fosse ne pouvaient survivre longtemps. Il s'agissait évidemment de grands criminels : truands, voleurs, faussaires, assassins. Fut ainsi incarcéré, au XIVe siècle, un individu ayant empoisonné son père, sa mère et ses deux soeurs pour toucher seul l'héritage familial.
En 1560, une ordonnance de Charles IX décida qu'aucun « cachot noir » ne devrait plus être situé au-dessous du niveau du sol. Elle ne fut pas respectée.
Au cours des siècles, bien des malheureux firent la connaissance des geôles du Grand Châtelet. Au XVe siècle un mauvais garçon, plusieurs fois arrêté pour vol, rixes et autres scandaleuses aventures, fut condamné à être pendu, mais échappa finalement à la corde : il se nommait François Villon, dont la fameuse ballade des Pendus reste dans toutes les mémoires. Au siècle suivant Clément Marot, accusé de sympathies huguenotes, fut également ll'hôte forcé du Grand Châtelet. Il a dépeint le décor sinistre de la prison dans son poème l'Enfer.

anecdote
accueil
Accueil
Prison sous l'Acien Régime